Arbre mort

20150510 181840 

Arbre mort, Version audio:Arbre mortArbre mort (953.07 Ko)

  

 

Un paradoxe au milieu de la vie, cet arbre,

L’arbre mort est dénudé de substances,

Un reflet arraché à toutes espérances.

Sans amour, il s’était éteint au son funèbre.

 

Dans la foison nourricière, là, il encombre,

Comme un vestige égaré à cette flagrance.

L’aridité l’a écorché à l’impuissance,

Mettant à nu, le macabre de ces membres.

 

L’arbre était pendu à ce coloré champêtre,

Clouant les curieux à ce qu’il aurait pu être.

Un arbre magnifique qui aurait fleuri.

 

Impérial, il aurait trôné dans ce grand pré,

Si une de ces fleurs y avaient repoussé,

Oh mon dieu, d’affection, qu’es qu’il l’aurait chérie.

 

 

      Poème rédigé par l'auteur M Graindorge Philippe Blaisy-bas Mai 2015

 TOUS DROITS RESERVES et EXCLUSIFS

Voir Autres Poèmes

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×