Au grand bazar

 Paperartist 2015 01 24 14 39 44

Au grand bazar, Version audio:Au grand bazarreAu grand bazarre (1.04 Mo)

 

Au grand bazar étalé en gros tas de tuiles,

Tu t'éventres en terres cuites orangés,

D'un sol sale dépeint à l'habit usité.

Le peintre courageux ne te ferait pas huile.

 

Quand, tu te couvres d'une légère bruine.

Ton spectacle s'offre alors au triste pleureur,

En allées boueuses pour vulgarisateur.

Ta déchéance grotesque tombe à la ruine.

 

Alors, un long sanglot plaintif s'entend au loin,

Ta souffrance de misère sans aucun soin.

Ton maître paresseux s'en moque effrontément.

 

Même sa pitié, tu ne l'as pas obtenu.

Il te considère comme un vrai inconnu.

Sans remords, Il continuera aveuglement.

 

 

  Poème rédigé par l'auteur M Graindorge Philippe Blaisy-bas janvier 2015

 

TOUS DROITS RESERVES et EXCLUSIFS

Voir Autres Poèmes

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau