Chemin blanc

20150528 190058 

Chemin blanc ,Version audio:Chemin blancChemin blanc (966.95 Ko)

 

Bienveillants, je m'éveillais sous ses doux rayons,

D'un délice enchanté riant alertement.

Les nuages cabriolaient amoureusement,

Aux rythmes apaisants, brulants de compassion.

 

Recroquevillé sur mes genoux, d'attention,

Mon regard s'évadait vers de l'étonnement,

Aux prismes de la lumière me délectant.

Si c'était un rêve, il frôlait la perfection.

 

Enfin debout, je caressais de l'inédit,

Ma main soulevait ces herbes avec envie,

En arpentant gravillonné un chemin blanc.

 

Je me sentais béni, démis de mes pêchés,

Sot, je n'avais pas compris que j'étais ailé,

Que j'étais aux champs Elysées, au firmament.

 

      Poème rédigé par l'auteur M Graindorge Philippe Blaisy-bas Mai 2015

 TOUS DROITS RESERVES et EXCLUSIFS

Voir Autres Poèmes

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !