Immortel

Immortel

Immortel, Version audio:ImmortelImmortel (782.69 Ko)

  

Les ailes repliées, il était prostré

L'âme lourde, la peine l'agitait,

Dans une solitude de gibet,

 Aux larmes perdues dans ses yeux bleutés.

 

 À quoi servirait l'immortalité,

Pour être privée d'amour à jamais.

 Un plan dépourvu du plus grand souhait,

 S'il n'y avait personne où vous étiez!

  

Folie, Il se mit à maudire l'humain.

 Tous coupables, tous au creux du malin,

 Ils avaient craché sur la vérité.

  

Sans valeurs, ils perfusaient le venin,

 De l'orgueil, des haines et du vilain.

 Quand l'amour bénirait l'éternité.

  

 Poème rédigé par l'auteur M Graindorge Philippe Blaisy-bas février 2015

 TOUS DROITS RESERVES et EXCLUSIFS

Voir Autres Poèmes

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !