n

Ivre de toi !

Ivre toi

Ivre de toi !,Version audio:Ivre de toiIvre de toi (1.97 Mo)

 

Je conspuais le monde et je m'acculais en folie,

Je desséchais rigueur et je tapinais furie,

À en dégringoler sauvage, en large pénurie.

 

Alors, les sceaux du ciel me paraissaient blafards,

À taper la prison, me foutre au placard,

Pour m'arracher la tête et effacer ton regard.

 

Pour toi, j'aurais remodelé ton univers,

Je l'aurais fait magique, au cœur qui serre,

Il n'aurait plus été poussière, ni hiver.

 

Mais, j'ai été chassé d'une place près de toi,

Mais, j'étais le monstre, l'affreux, le sans loi,

À prendre au gibet, à cravater au beffroi.

 

Inconsolable, là devant ta bouteille, je suis ivre,

Ivre de toi, dépecé de vie, mort, en givre,

Ivre de toi, par ce que je t'aime mais on m'en prive.

 

Mon amour sera enchaîné, au fond d'un cachot,

Il a été puni et deviendra un millier de sanglots,

Attaché à la chair de souffrance, châtié du très beau

 

Poème rédigé par l'auteur M Graindorge Philippe Août 2015

TOUS DROITS RESERVES et EXCLUSIFS

Voir Autres Poèmes

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau