Dinosaure

Paperartist 2015 06 01 19 51 21 

Dinosaure, Version audio:DinosaureDinosaure (1005.26 Ko)

 

La science n'était pas né, tu marchais, géant,

Libre de toutes contraintes, vivant d'instinct.

D'un ridicule pas, tu enjambais ces ravins,

Comme Chronos avançait son sablier du temps.

 

La vierge nature s'étirait sans égale,

S'offrant d'un océan verdi de végétaux.

Tu cohabitais aux prémices du tableau

De la pureté de la terre originale.

 

Le seul maître alors de ce moment jurassique,

Tu subsistais d’une facilité stoïque,

à ce climat du grand chambardement primaire.

 

Tu étais le premier et te voilà éteins,

Pour remémorer à ces hommes ton déclin,

Que sur cette terre, ils ne seront que poussière.

 

      Poème rédigé par l'auteur M Graindorge Philippe Blaisy-bas Mai 2015

 TOUS DROITS RESERVES et EXCLUSIFS

Voir Autres Poèmes

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !