Je t'aurais dit tant de mots

  Tant de mot

Je t'aurais dit tant de mots, Version audio:Je t aurais dit tant de motsJe t aurais dit tant de mots (1.45 Mo)

 

Je t'aurais dit tant de mots,

Mais je ne sais pas si tu les as trouvés beaux.

Je t'aurais écrit tant de vers,

Que ma plume a pleuré le: " j'espère!"

Je t'aurais gravé des yeux tant de fois,

Que ma mémoire se souviendra de toi.

Je t'aurais attendu tant mon cœur battait,

Qu'il a plié à la douleur de son corset.

Je t'aurais tant pardonné si tu t'étais montré,

En fureur, je ne pouvais déjà plus parler lorsque tu avais crié.

Je t'aurais tant désiré que ce seul baiser,

Porte à se renouveler sur mes Joux émiettées.

Je t'aurais tant protégé de ce mal de vérité,

Pour ne jamais en rien changer ta destiné

Je t'aurais tant souhaité, pour enfin te dire que je t’ai aimé,

Afin de te délivrer de cette vue qui t'a enchaînée.

Je t'aurais tant conclu en cette magnifique personne,

Que ton âme en moi encore résonne.


Pourtant, pourtant, tu m’as laissé seul, ici, et maintenant!

Adieu, adieu, joli cœur souriant,

Adieu, adieu, joli cœur aimant. 

 

lié à l'essai de roman la véracité des préjugés chapitre 3 " le voeu secret de Clément à Dieu"

      Poème rédigé par l'auteur M Graindorge Philippe Blaisy-bas Mai 2015

 TOUS DROITS RESERVES et EXCLUSIFS

Voir Autres Poèmes

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×