pressoir de vin

  20150325 141051

Pressoir de vin, Version audio:Pressoir de vinPressoir de vin (784.86 Ko)

  

Tu en as suinté le long de tes rigoles,

D’une forte teinte vermeille ou bien grenade.

Ce nouveau jus que tu allonges en cascade,

Pour en tirer un large futur vinicole.

 

D’une fatigue alcoolisée, tu t’acharnes,

A presser toutes ces hottes  faites d’osier.

Celles-ci se vident dans ton ventre vaisselier,

Et elles ne ménagent pas ta grande peine.

 

En joyeux luron, tu t’affaires à la tâche,

Pour remplir le stock des tonneaux forts bravaches,

De pouvoir tout contenir contre leurs douelles.

 

Enfin stoppé dans ta course, tu riras potache,

Au travail sur le temps d’une année qui arrache,

La très longue vinification naturelle.

 

      Poème rédigé par l'auteur M Graindorge Philippe Blaisy-bas Mai 2015

 TOUS DROITS RESERVES et EXCLUSIFS

Voir Autres Poèmes

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×