Source de la seine

20140806 121557 

Source de la seine, Version audio:Source de la seineSource de la seine (920.68 Ko)

 

De l'abîme glacé, tu perces les roches,

D'une fougue  la plus tranquille, claire et pure.

Malicieuse, tu nais ridicule d'allure

Contre ton lie fécond, de trésors riches.

 

Au long serpentin des terres, tu t'agrandis

En ravageant les murs glaiseux ou calcaires.

De fin ruisseau, tu coules en fleuve l'hiver,

D'une pesante colère noire nourrie.

 

Pourtant, les terres n’existeraient pas, vertes!

Sans ton amour, la mort jouerait, rieuse, alerte!

Belle, tu es la nymphe des sources de la seine.

 

On te bénissait tant sous mythologie Celte,

Puis césar te nomma Sequana l’abondante,

Toi, Sublime divinité de grâce ondine.

 

Poème rédigé par l'auteur M Graindorge Philippe Blaisy-bas fevrier 2015

 TOUS DROITS RESERVES et EXCLUSIFS

Voir Autres Poèmes

Les sources de la seine peuvent être visitées en famille ou en amoureux et y pique-niquer.

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !