Un vendredi et ta voix !,L

 Paperartist 2015 04 06 08 33 33

Un vendredi et ta voix! L. Version audio:  Un vendredi et ta voixUn vendredi et ta voix (1019.1 Ko)

  

L’univers me l’a présenté sans un seul mot,

Or, elle m’a capturé en naïveté nourrie.

Rien que lui parler, j’avais cette seule envie.

Ici, pourtant, je devenais ce quasimodo.

 

En te faisant peur, je souffrais de tous les maux.

Je t’aime princesse de mille et une nuits,

Encore ému quand tu m’as salué, vendredi.

Tu m’as surpris comme le plus doux des agneaux

 

Mais, j’aimerais aller plus loin que les non-dits.

Enfin que tu saches que je n’ai pas menti,

Au sens d’être amis en parlant de nos fardeaux.

 

Nul n’avait le droit de te tromper d’amnésie,

Gravant à jamais sur moi des tas inepties,

Ecorchant mon cœur et en te disant le faux.

 

 

    Poème rédigé par l'auteur M Graindorge Philippe Blaisy-bas Mars 2015

 TOUS DROITS RESERVES et EXCLUSIFS

Voir Autres Poèmes

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau